Les 10 erreurs les plus fréquentes que seuls les commerciaux amateurs font

La plupart des commerciaux pensent qu’ils font plutôt bien leur travail. La confiance en soi fait partie du rôle de commercial, ainsi aucun commercial n’admettrait ne pas être professionnel.

Mais en réalité, très peu de gens excellent naturellement dans la vente, la majeure partie des commerciaux se forme en pratiquant et en apprenant de leurs erreurs.

Voici 10 erreurs à éviter si vous voulez être le meilleur :

1) Ne pas se fixer des objectifs quotidiens

Définir des objectifs quotidiens, en plus de ceux à long terme, est essentiel à votre réussite. Si vous n’avez pas de plan pour accomplir les petites choses, vous ne réussirez jamais à accomplir les grandes.

2) Penser qu’être commercial est facile

Tout le monde pense qu’être commercial est un moyen facile de gagner beaucoup d’argent. Parfois, c’est simple, mais c’est souvent très compliqué. Les commerciaux doivent toujours se remettre en question pour réussir. Le fait que certains d’entre eux font paraître ce métier comme simple ne signifie pas que tout le monde puisse le faire si facilement. 😉

3) Parler plus qu’écouter

C’est probablement la plus grande erreur des commerciaux amateurs. Les professionnels de la vente écoutent attentivement leurs clients, tandis que les amateurs sont impatients et n’attendent pas que ce soit à leur tour de parler.

4) Se reposer pendant que d’autres réussissent

Il est bon de célébrer la clôture d’une grosse affaire, mais ne faites pas l’erreur de vous attarder dessus : vous devez sans cesse remplir votre tableau de chasse. Ne vous reposez pas sur vos lauriers et travaillez toujours plus pour dégoter les offres les plus intéressantes.

5) Forcer la construction d’une relation avec le client

Les clients sont généralement réticents à se familiariser avec les commerciaux. Les commerciaux amateurs sont des fonceurs et cherchent, à tout prix, à construire un lien avec le client au lieu d’essayer simplement d’identifier le problème du client et de le résoudre.

6) Se laisser affecter par les échecs

Ne laissez jamais vos aspirations vous dépasser ou vos limites vous rabaisser. Le rejet et l’échec font partie de la vie quotidienne d’un commercial, alors ne laissez pas vos performances être affectées trop longtemps. Agir par passion est le soft-skill à jauger et maîtriser afin de ne pas tomber dans l’ultra-sensibilité.

7) Penser qu’un premier refus est permanent

La plus grande différence entre un commercial expérimenté et un amateur se retrouve dans la capacité non seulement à reconnaître un refus, mais également à faire fi de celui-ci. Les commerciaux amateurs font l’erreur d’abandonner aux premiers signes de difficultés alors que les professionnels savent que c’est à ce moment là que commencent véritablement les affaires.

8) Penser que les clients sont tous les mêmes

Les commerciaux experts savent que leur temps est une ressource précieuse et ne le gaspillent pas avec des clients qui n’ont pas l’intention de faire des affaires. Un élément important, la parfaite connaissance de son prospect. Être capable de faire la différence entre ces perspectives fera la différence entre amateur et professionnel.

9) Penser qu’un accord est terminé avant qu’il ne le soit réellement

La plupart des commerciaux amateurs ne se rendent pas compte qu’un accord n’est pas conclu tant qu’il n’est pas signé, scellé, livré, encaissé et passé la date de remboursement. Si vous comptez encore vos transactions avant leur finalisation, vous êtes encore amateur.

10) Ne pas se concentrer sur la valeur ajoutée

En tant que commercial, votre seul but est d’ajouter de la valeur à votre client. Les commerciaux amateurs se concentrent sur leur conviction d’aider au lieu de chercher à créer de la valeur ajoutée. Une fois que vous avez changé de paradigme dans votre esprit, le monde de la vente s’ouvrira à vous. Ajoutez de la valeur, écoutez vos clients et stoppez l’amateurisme.

 

Voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour être un véritable professionnel et non pas un amateur! Pour toujours plus de conseils pour vos ventes et stratégies marketing en B2B n’hésitez pas et contactez Dominique Josse par mail dominique@josse.biz ou par téléphone au +33 6.12.01.41.34. 🙂 

 

Article tiré d’un poste de Fadi Blottiaux El Alaoui sur Linkedin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s